La Vague


L’océan dans la rizière -­ “Nami”
d’après un roman de Richard Collasse
Traduction Yuriko Matsumoto

2015 (mars)
BNF (Bibliothèque nationale de France)

2014 (janvier, novembre)
à l’Espace Bertin Poirée à Paris

Sosuké, élève en première au lycée, vit avec ses parents, ses grands-parents, et son arrière-grand-mère de 96 ans à Kesennuma dans une région du nord du Japon, le Tohoku.
Sa sœur ainée, Kanako, travaille dans un centre de prévention des catastrophes naturelles auprès de l’Hôtel de Ville, ou elle est chargée d’annoncer les dangers imminents.

Chaque année, le 3 mars, après le dîner, Grand-mère Kiku raconte le tremblement de terre de Sanriku en 1933. C’est devenu un rituel familial.
Sosuké a une petite amie, Aoï, son premier amour. Leur histoire vient tout juste de commencer.
Le 11 mars, le jour de son 17ème anniversaire, il s’est décidé à lui donner un baiser…
Mais, soudain, le destin a ébranlé le sol sous ses pieds…

Le 11 mars 2011 “La Vague”

Sosuké a tout perdu sa famille, son premier amour, son pays natal…
Devant Sosuké submergé par le désespoir, un homme qui se présente comme son oncle apparaît tout à coup.
Si on n’a plus de passé, a-t-on encore un “avenir”? Que reste-t-il des liens entre les hommes?
La famille, les amis, la maison où on a vécu, les souvenirs, et la ville même…
Tout a été emporté.
A cause de la vague, tout a été détruit.
Les fondations sur lesquelles est adossé Demain, tout ce qui a été construit jusqu’à hier
Tout a disparu soudainement.

Mise en scène, chorégraphie et scénario : Sayori Okada